Croquez dans le fruit du pécher

Geneviève Nadeau juillet 2016

Ronde, duveteuse, juteuse et savoureuse: la pêche a tout pour séduire petits et grands ! Voici de bonnes raisons de vous délecter de ce fruit d’été en famille.

 

La pêche au grand jour

Le pêcher est l’arbre fruitier dans lequel naît la pêche. On reconnaît de plus en plus une variété appelée « pêche plate » en forme de beignet. Celle-ci provient d’une mutation génétique de la pêche traditionnelle, originaire de Chine. Les États-Unis sont d’importants producteurs de pêches. La Californie a produit, à elle seule, plus de 620 000 tonnes de pêches en 2014 !

De bonnes raisons de la manger !

Les pêches et les nectarines se ressemblent beaucoup d’un point de vue nutritionnel. D’abord, la pelure regorge de composés antioxydants. Mais puisque la pêche fait partie des fruits les plus riches en pesticides, on gagne à nettoyer la pelure avec une brosse sous l’eau, ou encore, opter pour une version biologique. Les pêches renferment aussi plusieurs éléments nutritifs : fibres, bêta-carotène, vitamine C, cuivre…

Du poil qui pique?

Plusieurs ressentent des picotements dans la bouche lorsqu’ils consomment la pêche. Cela peut être dû au syndrome de l’allergie orale. Il s’agit d’une petite réaction allergique du corps humain qui confond les molécules de la pêche crue avec celles du pollen. Ceux qui ressentent des symptômes d’allergies en mangeant la pêche crue présentent souvent un rhume des foins. Pour y remédier, on peut consommer la pêche cuite, en purée ! Toutefois, les gens allergiques à la pêche, présentant des symptômes de choc anaphylactique lorsqu’ils en consomment, doivent bien sûr s’abstenir d’en manger.

 

 

Catégories : Alimentation

< Retourner aux conseils