De bonnes habitudes (avant les Fêtes!)

Geneviève Nadeau novembre 2018

Alors que le temps se fait gris et que la période la plus riche et gourmande de l’année arrive à grands pas, on vous propose trois habitudes alimentaires à mettre en pratique dès maintenant pour combattre la morosité de novembre et prévenir les excès du temps des fêtes !

 

Mettez des végétaux au menu, chaque jour !

On ne le dira jamais assez, consommer des légumes, des fruits et des protéines végétales (tofu, légumineuses…) promet une meilleure santé à long terme. Facile à dire, mais difficile à concrétiser ? Ces astuces vous permettront d’en intégrer facilement, tous les jours :

  • Troquez un jus de fruits ou une boisson gazeuse pour de l’eau et un fruit frais;
  • Ajoutez une salade avant chaque repas au souper (utilisez de la laitue déjà lavée, pour aller plus vite);
  • Cuisinez une soupe aux légumes le dimanche pour agrémenter les lunchs;
  • Émiettez du tofu dans votre viande hachée afin que ce mal aimé passe incognito;
  • Préparez un hoummos (tartinade de pois chiches) maison pour manger avec des crudités au dîner;
  • Une boîte de légumineuses en conserve ajoutée à votre sauce tomate mettra du mordant à tous vos plats de pâtes;
  • Préparez des smoothies au déjeuner avec du tofu soyeux et des fruits surgelés.

 

Faites place aux produits fermentés

Kimchi, choucroute, kéfir… Ces produits regorgent de microorganismes bénéfiques pour la santé du tube digestif de votre famille. Sans compter qu’ils semblent avoir des effets positifs sur le système immunitaire (souvent affaibli durant l’hiver)… Le kimchi peut être ajouté en garniture sur une salade ou un sauté de légumes asiatiques. Quant à la choucroute, elle sera délicieuse en sandwich avec du poulet et des légumes grillés dans un pain ciabatta. Le kéfir, un lait fermenté légèrement pétillant, peut être mélangé à du yogourt dans un bol déjeuner avec des fruits et des céréales.

 

Cuisinez, le plus souvent possible

Bien que les mets déjà préparés et le resto soient de bons dépanneurs, il n’en demeure pas moins que la meilleure stratégie pour maximiser votre niveau d’énergie et réduire votre consommation de sucre, gras et sel soit celle de cuisiner. Pour arriver à consacrer plus de temps à la popote quotidienne, vous devez planifier. Par exemple, le dimanche, prévoyez globalement à quoi ressembleront les repas de la semaine.

  • Lundi : veau
  • Mardi : salade et œufs
  • Mercredi : poulet

Ensuite, faites vos achats en conséquence. Maximisez tout votre temps disponible les week-ends pour parer vos légumes et cuire vos féculents (riz, quinoa, orge, etc.) Mais surtout, laissez place à votre imagination et faites-vous confiance. Inspirez-vous de recettes dans vos magazines ou sur le web pour essayer des mélanges d’épices ou inventer de nouvelles saveurs.

Catégories : Alimentation

< Retourner aux conseils