Légumineuses : perles de santé à apprivoiser tôt

Geneviève Nadeau août 2017

Si vous hésitez à intégrer lentilles, pois chiches et haricots dans l’alimentation de bébé, ne tardez plus ! Le plus tôt elles feront parti de son menu, le plus tôt elles seront appréciées. Apprenez-en davantage sur cette alternative économique et protéinée.

À rincer !

Pour réduire le risque de ballonnements, rincez les légumineuses en conserve sous l’eau froide. Leur liquide de trempage contient des molécules qui risquent de causer des inconforts digestifs, tant à bébé qu’aux parents. Vous préférez les cuire vous-mêmes ? Jetez encore ici l’eau de trempage et utilisez une nouvelle eau pour la cuisson.

Un « boost » protéiné à vos légumes

Si votre poupon rejette les purées de viandes, introduisez les purées de légumineuses en douceur pour une dose de protéines végétales. Une fois réduites en purée au robot culinaire, vous pouvez mélanger la purée de lentilles, haricots ou pois chiches à n’importe quelle purée de légumes déjà appréciée de bébé (patate douce, courge, brocoli…)

Du fer à profusion

Plusieurs croient à tort que le fer provient uniquement de la viande rouge. Or, les légumineuses, et surtout les lentilles, regorgent de fer d’origine végétale. Pour maximiser son absorption, combinez vos purées de légumineuses à une source de vitamine C au repas. Par exemple, complétez avec une purée de fruits ou des fruits en morceaux au dessert. Les fèves de soya (edamame) et les haricots de Lima représentent aussi de bonnes sources de fer.

Pour des idées de recettes à base de légumineuses, consultez notre section « Recette » sous l’onglet « Plats végétariens ».

Catégories : Alimentation

< Retourner aux conseils