Les modifications du goût pendant la grossesse

Geneviève Nadeau février 2015

Geneviève Nadeau Dt.P. Nutritionniste
Ce n’est pas un mythe : les femmes enceintes ont réellement des envies de cornichons et de crème glacée ! Mais pourquoi des aliments auparavant tant désirés peuvent devenir si répugnants aux yeux des nouvelles mamans ? Les nouveaux besoins de leur corps ainsi que des variations hormonales peuvent expliquer ce phénomène.

Le premier trimestre : sous le signe du changement !
Lors d’une grossesse, la majorité des hormones sécrétées par le corps humain augmente en circulation. C’est pourquoi la femme enceinte, autour de la 6ème semaine, commence à reconnaître quelques symptômes typiques de la grossesse : nausées, fatigue, douleurs aux seins, etc.
Par ailleurs, plusieurs mamans en devenir développent une aversion pour les aliments à saveur amère, comme le café. Cette adaptation naturelle pourrait être due à un réflexe primitif qui consiste à vouloir rejeter les aliments amers, souvent associés à la toxicité. Bien sûr, nous savons que le café et les choux de Bruxelles ne sont pas « poison » ! Mais les aliments gâtés ou les plantes toxiques possèdent une saveur amère (ce sont nos ancêtres qui l’ont compris !) Cela dit, de façon innée, l’être humain a tendance à déprécier l’amertume. C’est d’ailleurs pour cette raison que les tout-petits ont de la difficulté à savourer les légumes verts avec enthousiasme.
Enfin, au premier trimestre, votre taux de sucre sanguin (glycémie) a tendance à diminuer. Le sucre qui circule dans votre sang se dirige davantage vers le fœtus pour lui assurer un apport adéquat en énergie. Dès lors, il est possible que vous ayez envie de consommer des aliments sucrés ou des féculents (pâtes, pain, pomme de terre…), puisque votre corps en demande davantage pour stabiliser votre glycémie.
Mangez ce que votre corps demande
Avez-vous remarqué que vos besoins en liquides augmentent durant la grossesse ? Vous avez soif, constamment, et pourtant, vous passez votre temps à uriner aux toilettes… C’est normal : votre corps nécessite plus d’eau qu’à l’habitude, puisque votre volume sanguin augmente. De plus, vous avez besoin davantage de liquides pour former le liquide amniotique. Cela pourrait également expliquer votre envie de consommer des aliments salés, car le sel « retient » l’eau dans votre corps.
Que vous ayez envie de croustilles, de chocolat, de fraises ou de légumes verts, rappelez-vous que chaque femme réagit différemment à une grossesse. L’important, c’est de consommer des aliments de chaque groupe alimentaire, tout en faisant place, occasionnellement, à des gâteries

Catégories : Alimentation

< Retourner aux conseils