Manger bio : un geste éthique et équitable

Geneviève Nadeau février 2013

Manger des aliments biologiques, est-ce la nouvelle norme ? En réalité, opter pour des aliments ou des produits nutritifs issus de l’agriculture biologique, c’est plus qu’une question de tendance : c’est un mode de vie qui peut contribuer à améliorer la santé de notre planète. Afin de vous aider à y voir plus clair, voici les réponses à toutes vos questions sur l’alimentation biologique.

 

Manger « bio » : est-ce meilleur pour la santé ?

Pas nécessairement. En fait, il est vrai que plusieurs fabricants de produits transformés biologiques (céréales, barres tendres, pain, etc.) portent aussi une attention particulière à la qualité nutritive des produits qu’ils développent. En revanche, un ketchup biologique n’est pas meilleur pour la santé qu’un ketchup issu d’aliments de culture conventionnelle (non-biologique). Un produit dont la liste d’ingrédients demeure épurée et presque exempte d’additifs alimentaires demeure, en tout temps, un choix très intéressant.

Par ailleurs, plusieurs études se contredisent quant à la valeur nutritive des légumes et des fruits biologiques. Si certains de ces aliments biologiques renferment parfois plus d’antioxydants, la différence entre la valeur nutritive d’un produit biologique et celle d’un produit conventionnel est si minime, qu’on ne peut pas en conclure des avantages significatifs. Autrement dit, manger biologique n’est pas automatiquement un choix « meilleur pour la santé ». Mais sans aucun doute, il s’agit d’un choix sain pour l’environnement !

 

Manger « bio » : est-ce faire un choix « écolo » ?

Avec certitude ! Les fervents d’agriculture biologique possèdent un respect sans équivoque pour le maintien de la santé environnementale. En n’utilisant pas de pesticides, de fertilisants et d’herbicides, ainsi qu’en supprimant l’utilisation des organismes génétiquement modifiés (OGM), l’agriculture biologique permet le maintien la qualité des sols et favorise la biodiversité des champs agricoles (oiseaux, insectes, etc.)

 

Manger « bio », est-ce que ça coûte plus cher ?

Le coût de la production d’aliments biologiques influence certainement le prix d’achat de ces produits pour le consommateur. Imaginez les risques pour les producteurs et les pertes engendrées lorsque les plantes ou les animaux sont atteints de maladie ! Toutefois, il vaut la peine de jeter un coup d’œil aux aliments biologiques et non-biologiques lors de vos prochains achats à l’épicerie. La différence de coût est parfois minime… C’est peut-être l’occasion de faire un geste vert pour votre Terre ?

 

Manger « bio », est-ce que ça goûte meilleur ?

Même si la science n’a pas réussi à prouver que les aliments biologiques ont meilleur goût, rien ne vous empêche de tenter l’expérience et de constater, par vous-même, si une différence existe vraiment ! Certains légumes et fruits pourraient devenir populaires auprès des enfants, dans la mesure où leur saveur varie légèrement.

 

Réf. :

1)      Extenso. Le Centre de référence sur la nutrition de l’Université de Montréal. Consommation responsable, Un produit bio c’est quoi ? Sur Internet :  http://www.extenso.org/article/un-produit-bio-c-est-quoi

2)      Dangour AD, Lock K, Hayter A, Aikenhead A, Allen E, Uauy R. Nutrition-related health effects of organic foods: a systematic review. Am J Clin Nutr. 2010;92:203-10.

3)      Bourn D, Prescott J. A comparison of the nutritional value, sensory qualities and food safety of organically and conventionally produced foods.  CritRev Food SciNutr. 2002;42(1): 1-34

Catégories : Biologique

< Retourner aux conseils