Manger avant le dodo : une bouchée de trop ?

Geneviève Nadeau août 2016

Si certains croient que manger avant d’aller se coucher fait engraisser, d’autres font volteface à cette tendance en prenant un repas léger tard en soirée. Est-ce réellement néfaste de grignoter avant le dodo ? Doit-on limiter les collations de nos petits ventres affamés après le souper ?

 

L’appétit avant tout

Il n’y a rien de mal à manger après le souper. Cela dit, il arrive souvent que l’on grignote par ennui ou par habitude, assis devant la télévision. Si vos tout-petits réclament une collation en fin de journée, demandez-leur d’abord s’ils ont réellement faim. Peut-être ont-ils seulement besoin de se changer les idées ? Ou encore, ont-ils tout simplement soif ? Souvent, la faim et la soif se confondent.

Ce qu’en dit la science

La recherche porte à croire que le fait de consommer la majeure partie de nos aliments en soirée fait prendre du poids. Cependant, ce que l’on constate dans les études, c’est que les types de collations consommées en soirée sont souvent riches en énergie (calories) et pauvres en nutriments. Chips, biscuits, chocolat, crème glacée, etc. offrent beaucoup de calories, même en petites quantités. Et comme ils sont pauvres en fibres et en protéines, ces produits demeurent peu rassasiants ! On en mange donc trop avant de ressentir la satiété.

En conclusion, manger en soirée ne favorise pas automatiquement un gain de poids. Si la faim est de la partie et que l’on choisit des aliments soutenants, savourer une collation avant le dodo n’est qu’une façon de combler nos besoins nutritionnels !

Catégories : Alimentation

< Retourner aux conseils